Bois Dormant en librairie

Aujourd’hui, Bois Dormant sort en librairie ! Trois ans après les premiers mots posés, les premières intentions définies, vous allez pouvoir vous aussi faire communauté dans une cité narcosée envahie par les plantes, coupée du monde, au sein de laquelle il n’appartient qu’à vous d’imaginer d’autre façons de vivre.

Je porte Bois Dormant en moi depuis déjà quelques années. Dès le début, les intentions étaient clair et le message sans équivoque : SI nous n’apprenons pas à vivre ensemble, nous mourrons seul·es. 

J’entends bien que cette déclaration peut avoir d’alarmiste pour beaucoup, mais imaginez que j’ai entamé l’écriture de ce jeu en 2018. La pandémie mondiale était alors bien loin de nous. Aussi, la publication de ce jeu a un parfum étrange aujourd’hui. 
Je conçois que les prémices pourraient vous couper l’envie de jouer, mais sachez que l’on parle ici avant tout d’espoir et de ce qui fait commun. De comment on apprend à se pardonner, à se faire confiance et à s’aimer. Vaste programme comme dirait l’autre. J’assume.

Bois Dormant est disponible en ligne sur le site de l’éditeur, Dystopia Workshop. Vous pouvez aussi le commander en librairie généraliste. Dans la collection Jydérie sort conjointement La clef des nuages/La 🔑 des songes, un jeu diptyque par Felix « kF » Beroud et Côme Martin.

Vous pouvez retrouver un retour complet sur le jeu sur ce blog ainsi qu’une interview donnée conjointement par l’éditrice et moi-même sur D1000&D100. Le jeu est magnifiquement illustré par Je suis une LégumeMerci à elle.

Couverture du jeu de rôle Bois Dormant de Melville Tilh-Pluñvenn, par Je suis une légume