Les bourgeons, dernière couleur d'amitié

Entamé à l’été 2020, le cycle Des couleurs de l’amitié se clôt aujourd’hui avec la publication du quatrième et dernier jeu de la série : Les bourgeons 

Au début, il n’y avait qu’un petit jeu issu d’une inspiration vidéoludique : J’avais joué à Wide Ocean, Big Jacket, et je voulais proposer une expérience de jeu sans intrigue, juste une tranche de vie douce, une sorte de Breakfast club en vacances. 
Et puis l’inspiration a continué à faire pousser les idées. Et c’est ainsi que sont nés Quelque part sur la routeSe souvenir de Novembre, et aujourd’hui Les Bourgeons

Quatrième et dernier jeu de la série, on y parle cette fois de transmission générationnelle et de parentalité. Un moment doux d’anniversaire autour de deux bambins jumeaux pour se remettre des émotions pas simples de Se souvenir de Novembre. Après tout c’est bien normal : après l’hiver vient le printemps, son explosion de vie et de lumière. 

Comme pour les trois opus précédents, le jeu sort également en anglais, sous le titre Blossoms. C’est la fin d’une année racontée, c’est la fin d’un projet, mais il y a d’autres idées qui vont arriver pour prolonger tout ça, à n’en pas douter. 

Image de couverture du jeu de rôle Les bourgeons, par Melville
image d'ambiance pour Les bourgeons